Préférences @2

Blague à part, je suis comme Isabelle ; je n’ai pas de « livre préféré » ou de « film préféré ». Et pire qu’elle (qui a une belle mémoire de ses sources), je ne me souviens même pas de ce que j’ai lu ou vu, au sens où je suis incapable de citer tel ou tel auteur ; si cela m’a intéressée, je l’intègre dans mon imaginaire ou mon savoir ; cela devient mien.
Il n’y a d’ailleurs pas, côté livres — le cinéma m’intéresse peu —, d’auteurs qui m’aient vraiment marquée. Étudiante, je me souviens avoir cherché, sans succès, un « maître à penser », les « maîtresses » étant ici fort rares. Je ne l’ai jamais trouvé. Et en littérature, c’est un peu comme ça que j’en suis venue à écrire des « romans lesbiens » : faute de trouver des récits satisfaisants au regard de mes « préférences », sexuelles cette fois, j’ai décidé de les écrire.
Doit-on en conclure que mes livres préférés sont les miens ? Oui. Ça me va.

1 commentaire pour Préférences @2

  • Isabelle

    Si la mémoire n’est pas là, la logique est bien présente !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>