Villes @1

Frac LorraineNovembre 2010, à Metz, j’ai visité la ville et au fil de ma promenade, des édifices dont l’hôtel Saint-Livier qui abrite le FRAC (Fonds régional d’art contemporain) et l’église Sainte-Ségolène.
Dans le premier, j’ai voulu visiter le jardin à l’arrière du bâtiment, aménagé avec des panonceaux donc invitant à être parcouru. J’ai poussé la porte puis, lorsque j’ai voulu rentrer, me suis rendue compte qu’elle était verrouillée d’un côté comme une issue de secours et empêchait de ré-entrer. J’ai toqué à la porte pour que quelqu’un vienne m’ouvrir.
À l’église, je suis entrée par la porte principale, grande ouverte. Je n’étais pas seule, car une femme était assise à la dernière rangée de chaises. J’ai marché, regardé les vitraux, entendu des bruits de clés et de portes. M’inquiétant, je suis allée voir la dame pour savoir comment ressortir, car la grande porte venait d’être fermée. Elle m’a regardé, surprise, car elle ne m’avait ni vue ni entendue entrer puis déambuler. Elle a dû chercher ses clés au fin fond de sa poche pour me libérer.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>