Lesbienne @2

Les biscotos de Cécyle

À l’inverse, cela ne me touche pas et ne m’aurait pas touchée d’une femme. Je trouve ça même un peu pathétique.
Sur un site de convivialité, ce garçon a besoin de se montrer comme s’il était sur un site de rencontres, à se vendre. À croire qu’il ne peut pas sortir de l’image de lui-même comme un corps en représentation. Voyant ce genre de photo et de profil, je pense : voilà, un poseur narcissique… Pas de quoi m’intéresser ni m’exciter.

4 réflexions sur « Lesbienne @2 »

  1. Cécyle

    J’aime quand tu es cruelle ! Ton analyse me semble la bonne. C’est juste que j’ai un faible pour les biscotos.
    Il n’y a pas longtemps, dans le métro, il y avait un jeune black particulièrement bien dessiné au niveau des épaules. Cela faisait longtemps que je n’avais pas reluqué ainsi un homme ! J’allais au judo. J’ai fait quelques pompes en plus, dans l’espoir (forcément vain) d’un jour avoir les mêmes.

    Répondre
  2. Isabelle Auteur de l’article

    Pourquoi forcément vain ? Tu as de plus en plus de biscotos. A ce rythme-là, à cinquante-neuf ans, tu auras de beaux biceps bien travaillés !

    Répondre
  3. Cécyle

    Il faut que je te dise, toi qui viens juste de fêter tes 40 ans…
    Avec l’âge, même avec beaucoup de sport, la peau devient forcément un peu flasque et le corps devient plus mou, surtout si l’on a une prédisposition à l’embonpoint.
    Mais passons… On peut toujours tenter de résister un peu !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.